Advertising Console

    Barbès : «Une pluie de pierres et de bouteilles sur les policiers»

    Lefigaro.fr

    par Lefigaro.fr

    2,4K
    1 171 vues
    Interdite, la manifestation propalestinienne avait pourtant débuté dans le calme. Elle s'est soldée par un déchaînement de violence : bitume et pavés arrachés, jets de pierre sur les forces de l'ordre et drapeaux israéliens brûlés.