Advertising Console

    Baie d'Authie : érosion dunaire avec risque de submersion marine

    Reposter
    France Écologie Énergie

    par France Écologie Énergie

    506
    13 020 vues
    En baie d'Authie plusieurs éléments favorisent l'érosion et donc le rétrécissement du cordon dunaire, principalement le vent et la houle, mais pas seulement

    L'avancée du chenal de l'Authie, qui est liée à l'ensablement de l'estuaire, intensifie le phénomène. Daniel Moitel le Président de l'association SOS baie d'Authie, nous emmène avec un riverain sur le site et nous explique comment, depuis plusieurs années, le cordon dunaire de la baie d'Authie est fragilisé et par endroits, peut reculer de 10 mètres voire de 20 mètres par an. Son érosion est telle qu'il pourrait finir par se rompre et provoquer une submersion marine temporaire sur des polders naturels, plus bas que le niveau de la mer, qui se situent derrière la dune. On y trouve le village de Groffliers, les terres agricoles de Monsieur Cornu, exploitant agricole du GAEC des Hauts Près et des équipements et biens économiques. Un scénario catastrophe que les élus comme Claude Vilcot maire de Groffliers veulent éviter. Les terrains en érosion dits du "bois de sapins" sont la propriété du conservatoire du littoral et donc domaine maritime de l’État où les travaux peuvent être réalisés après la délivrance d'une autorisation très longues à obtenir. Pendant ce temps l'érosion se poursuit et l’inquiétude augmente chez les riverains, élus et associations. Étienne Dubaille du conservatoire du littoral nous explique la solution de digue de second rang qu'ils ont proposée mais qui a été refusée.

    Le trait de côte qu'est ce que c'est ?
    C'est une courbe/ligne représentant l’intersection de la terre et de la mer dans le cas d’une marée haute astronomique de coefficient 120 et dans des conditions météorologiques normales. Par extension, c’est la limite entre la terre et la mer.
    L’érosion des côtes est un phénomène naturel que l’on observe partout dans le monde. En France, près d’un quart du littoral s’érode. Ce phénomène peut avoir un impact important sur les activités humaines, en matière de développement économique, d’urbanisation du littoral, de tourisme et de protection de la biodiversité.

    Plus d'infos
    http://www.developpement-durable.gouv.fr/La-gestion-du-trait-de-cote-une.html

    Réalisation - montage : Jérôme Couroucé