Advertising Console

    Westminster visé par un nouveau scandale de pédophilie

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,4K
    100 vues
    Des députés et des hauts-responsables politiques sont en cause dans une nouvelle affaire de pédophilie au Royaume-Uni. Les faits remontent aux années 80 et 90. Les accusations restent encore floues mais le gouvernement britannique a promis de faire toute la lumière sur cette affaire. Peter Wanless, président de la Société nationale de protection de l’Enfance, a été chargé d’une enquête indépendante, alors qu’un audit mené l’an dernier a révélé la disparition d’une centaine de documents relatifs à des accusations d’abus sexuels sur des enfants.
    Ces derniers jours, la pression s’est fait plus forte. Le gouvernement conservateur de David Cameron se devait de réagir. Devant le Parlement, la ministre de l’intérieur, Theresa May, s’est engagée à suivre trois principes : “notre priorité doit être de poursuivre en justice les personnes qui sont derrière ces crimes abominables. Autant que possible, nous adopterons un principe de transparence maximale. Et là où il y a eu un échec à protéger les enfants d’abus, nous le révèlerons et en tirerons des leçons”, a t-elle expliqué.

    L’affaire éclate alors que le pays reste sous le choc du scandale Jimmy Savile, l’ancien animateur de la BBC, aujourd’hui décédé, accusé d’avoir commis en toute impunité des centaines d’agressions sexuelles. Une autre star du show-business, Rolf Harris, vient lui d‘écoper de cinq ans de prison.
    En droit anglais, il n’y a pas de prescription en matière de crime, et le Royaume-Uni n’a semble-t-il pas fini de déterrer les démons du passé.