L'UE et les allergènes : "il y a une obsession contre le parfum"

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,3K
35 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Face à de prochaines règles de l’Union européenne pour réduire les risques d’allergie, les fabricants de parfums se tournent vers de nouveaux ingrédients comme des algues. La Commission européenne a choisi d’interdire des molécules présentes dans les extraits de mousse de chêne ainsi que l’extrait synthétique de muguet.

“On se sent un peu visé, déplore Patricia de Nicolaï, créatrice de parfums. Il y a une obsession contre le parfum actuellement qui est beaucoup plus grande comparé à d’autres domaines qui sont aussi eux et peut-être plus toxiques encore. Quand on parle du tabac… Personnellement, je déteste l’odeur de fumée du tabac.”

Saisie en 2012 par le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs, la Commission européenne n’a cependant pas suivi des préconisations du comité que l’industrie du parfum jugeait dangereuses pour son avenir.

“L’avis du comité scientifique était que nous devrions mettre en place des seuils pour les gens qui ont déjà une réaction allergique, a expliqué en juin David Hudson, porte-parole du Commissaire européen chargé de la politique des consommateurs. Nous pensons que cette mesure serait disproportionnée, dans le sens où elle toucherait l’industrie assez sévèrement”.

Les nouvelles règles de l’Union européenne devraient entrer en vigueur au début de l’année prochaine.

Avec Reuters

0 commentaire