Petite victoire pour des sans-papiers à Berlin

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,3K
19 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Un accord griffonné sur une feuille de papier : c’est peut-être peu, mais c’est déjà beaucoup pour les réfugiés de la rue Ohlauer à Berlin.

Depuis deux ans, ils occupent une école désaffectée du quartier de Kreuzberg en attendant d’obtenir un droit de séjour.

Depuis la fin juin, plus de 900 policiers avaient encerclé les lieux, pour tenter de les déloger.

Quarante à quatre-vingts personnes ont refusé de partir, menaçant de se suicider.

Ce mercredi soir, elles ont obtenu le droit de rester dans l‘école à condition de ne pas encourager d’autres réfugiés à les rejoindre.

En Allemagne, les demandeurs d’asile n’ont ni le droit de travailler, ni d‘étudier et sont souvent parqués dans des camps.

Pour se faire entendre, les réfugiés ont pris les choses en main et ont organisé manifestations ou réunions d’information.

Leur mouvement bénéficie du soutien de citoyens allemands, qui ont eux aussi manifesté en solidarité.

0 commentaire