Advertising Console

    Pink Floyd - The Wall-Empty Spaces

    Reposter
    Jean-michel Pelet

    par Jean-michel Pelet

    565
    26 367 vues
    Le groupe enchaîne les succès au cours des années 1970 avec Wish You Were Here (1975), Animals (1977) et The Wall (1979), ce dernier donnant lieu à une adaptation cinématographique. Mais des tensions dans le groupe apparaissent au fil du temps et, en 1980, le claviériste Richard Wright est exclu du groupe par Roger Waters, qui en prend entièrement le contrôle. Après un album, The Final Cut (1983), dont il est l'unique auteur, il quitte le groupe en 1985. David Gilmour et Nick Mason, les membres restants, décident d'enregistrer un nouvel album sans Waters et en réintégrant Richard Wright. Le groupe produit A Momentary Lapse of Reason (1987) et The Division Bell (1994) tout en recommençant à se produire en concert, puis met ses activités en sommeil en 1996.
    L'album The Wall fait partie d'un grand projet concept à trois volets, le premier étant l'album lui-même, sa représentation sur scène et, finalement, un long métrage basé sur l'histoire de l'album. La réalisation du projet dura quatre ans ; le projet fut créé en 1978 et le film sortit en 19826. Comme les trois albums précédents du groupe (The Dark Side of the Moon, Wish You Were Here et Animals), The Wall est un album-concept, mais aussi un opéra rock ; il traite du thème de l'isolement et de ses conséquences mentales, et les chansons suivent toutes un fil conducteur pour former une histoire. De ce fait, l'album sonne plus dur et théâtral que les précédents albums de Pink Floyd.