Le mensonge est-il permis ? - Les mardis des Bernardins

Collège des Bernardins
218
335 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
En partenariat avec les Jeunes Mécènes du Collège des Bernardins

Mardi des Bernardins du 17 juin 2014

Le mensonge est-il un acte volontaire énonçant le contraire d’une vérité ou la dissimulation de la vérité ?

Dans quelle mesure cet acte est-il acceptable ?

Le mensonge est-il synonyme de manipulation ?

Les religions monothéistes le considèrent comme un péché et invitent tout homme à le fuir et à ne chercher en toutes choses que la vérité, « Attachez-vous à la véracité », « La vérité vous rendra libre ».

Néanmoins, le mensonge n’est-il pas nécessaire dans certains cas afin de préserver la dignité humaine, de protéger un pays et son histoire des erreurs de ses dirigeants, d’éviter la révélation afin de préserver de la souffrance ? D’essayer de réparer ou d’ignorer le réel qui humilie et qui blesse ?

0 commentaire