MASTER BEACH VOLLEY DU CAP D'AGDE - 2014

Découvrir le nouveau player
HERAULT TRIBUNE
239
4 555 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
MASTER BEACH VOLLEY DU CAP D'AGDE - 2014

L’élite a rendez-vous sur la plage Richelieu

Beach-volley - La 5 édition du Master a lieu samedi et dimanche.

Sète serait-elle en passe de perdre son statut de capitale régionale du beach-volley? On peut légitimement se poser la question à l’aube de la cinquième édition du Master beach-volley du Cap d’Agde, organisé par Eric Sidobre et son complice Dan Rodriguez, qui sauvent néanmoins l’honneur de la cité de Brassens puisque tous deux Sétois, au même titre que leur pote Fabien Dugrip.

Les amateurs face aux pros

Car il faut bien se rendre à l’évidence : le plus beau tournoi organisé sur la côte languedocienne est bel et bien celui du Cap, qui se déroulera ces samedi 28 et dimanche 29 juin, selon un rituel bien établi : permettre aux joueurs amateurs de côtoyer les professionnels. Samedi, un premier tournoi Open, regroupant une cinquantaine d’équipes amateurs mais aussi, et c’est une nouveauté, quelques formations pros, permettra de désigner ceux qui auront la chance d’affronter les meilleurs joueurs français le lendemain, lors du tournoi Élite. Un mélange des genres qui participe beaucoup au succès de cet événement qui peut en outre s’appuyer sur un plateau XXL chez les hommes comme chez les féminines. « Nous avons noué un partenariat avec les Béziers Angels,ce qui nous permet d’attirer de bonnes joueuses », explique Éric Sidobre. Parmi elles, Alexandra Rochelle, marraine de l’épreuve, mais aussi Myriam Kloster, 50 sélections en équipe de France ou la très prometteuse Camille Crousillat.

Du côté des messieurs, là encore, du beau monde avec les présences annoncées de Yannick Bazin, vainqueur l’an
passé, de Sébastien Frangolacci, Marc Schalk, les Sétois Christophe Patte et Robin Theule, ainsi que Trevor Clévenot, grand espoir du volley français.

Et même si 10 000 € de prize money sont à partager entre les lauréats, c’est bel et bien pour l’ambiance festive que les volleyeurs reviennent chaque année.

OLIVIER RAYNAUD - oraynaud@midilibre.com

0 commentaire