Advertising Console

    Ukraine : la trêve menacée dans l'Est

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,3K
    276 vues
    La trêve, les habitants de Slaviansk, dans l’est de l’Ukraine, en ont entendu parler. Mais la guerre reste leur quotidien. Depuis l’accord de cessez-le-feu conclu lundi avec Kiev, les rebelles pro-russes l’ont rompu à 52 reprises. Bilan :18 morts cette semaine.

    “Dans notre quartier il y a des tirs depuis une semaine, dit Svetlana. C’est la troisième fois que c’est à ce point. Hier, c‘était terrible. Les tirs étaient très proches. Nous étions tous assis ici, même le chien.”

    La moitié des 124.000 habitants de Slaviansk avant-guerre ont quitté la ville contrôlée par les séparatistes.

    De son côté, Kiev accuse Moscou de chercher à compromettre la trêve en continuant à soutenir la rébellion en sous-main. “La situation dans le pays est très difficile. Nous dépensons des milliards pour assurer l’intégrité territoriale de l’Ukraine en tant qu’Etat. Une nouvelle forme de guerre est menée contre nous,” a martelé le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.

    A 24 heures de l’expiration du cessez-le-feu, Paris et Berlin appellent Moscou et Kiev à travailler ensemble à son respect effectif et à son extension.