Le Sénat russe lève l'autorisation d'intervenir en Ukraine

Découvrir le nouveau player
76 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Une “étape positive” selon Kiev, mais Washington demande à Moscou des “actes concrets”.

La chambre haute du Parlement russe a entériné la décision annoncée la veille par Vladimir Poutine.

Sur le terrain en Ukraine, les violences se sont toutefois poursuivies dans l’Est, malgré un cessez-le-feu provisoire. Un hélicoptère militaire a été abattu hier par un missile sol-air, faisant neuf morts parmi les soldats ukrainiens.

Ce cessez-le-feu, qui expire officiellement vendredi, avait été décrété par le président ukrainien Petro Porochenko et accepté par un chef rebelle. Et Vladimir Poutine a appelé à l‘étendre au-delà de vendredi.

En visite à Bruxelles pour une réunion de l’OTAN, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Avlo Klimkin a salué “une étape positive”, mais dit-il “nous avons besoin d’autres mesures positives comme le soutien de la Russie au plan de paix global du président, et nous devons bien sûr avoir un contrôle efficace à la frontière”.

François Hollande et Angela Merkel ont pris note des “premiers gestes des autorités russes en vue d’une désescalade”. Ils se sont entretenus par téléphone avec les présidents russe Poutine et ukrainien Porochenko. Des discussions qui se poursuivront ce jeudi.

0 commentaire