Matteo Renzi appelle l'Union européenne à changer de cap

102 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
“L’Europe aujourd’hui (...) est submergée de chiffres et privée d‘âme”, ces propos sont ceux de Matteo Renzi. Le chef du gouvernement italien a tenu ce mardi un discours au Parlement en vue de la présidence italienne de l’Union européenne, une présidence semestrielle qui débutera le 1er juillet prochain. Il a souligné l’importance de forger un destin et des valeurs communes au sein de l’UE. Il par ailleurs mis en avant la situation dans son propre pays.

“Dans les mille jours à venir, le gouvernement met au défi le Parlement d‘être force de propositions de manière positive pour améliorer la situation du pays” dit-il, “pour permettre à l’Italie de ne pas avoir un agenda dicté de l’extérieur. Ainsi nous pourrons dire que nous faisons des réformes non pas parce que quelqu’un nous l’a demandé mais parce que nous savons que nous en avons besoin”.

Matteo Renzi a évoqué par ailleurs le problème de l’immigration clandestine. Un des enjeux majeurs pour Rome qui appelle à davantage de solidarité européenne pour faire face au problème.

Concernant la lutte contre le chômage, il a prôné une politique de relance de la croissance, réclamant davantage de souplesse dans l’interprétation des traités européens. Tout en assurant que l’Italie n’avait pas l’intention de violer les règles du pacte de stabilité. “La relance de la croissance”, est selon lui “le principal moyen de combattre le scepticisme envers la construction européenne”.

0 commentaire