Advertising Console

    Ukraine : les séparatistes font taire leurs armes

    Reposter
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,1K
    589 vues
    Les Européens, les Russes, les Américains et tous les Ukrainiens semblent prompts à suivre les premières étapes du plan de paix de Petro Porochenko.

    A l’issue d’une réunion “du groupe de contact”, les chefs séparatistes des régions de Donetsk et Louhansk, dans l’est de l’Ukraine, ont accepté d’observer un cessez-le-feu jusqu‘à vendredi 27 juin, 10H du matin.

    “Nous espérons, que dans ce laps de temps de cessez-le-feu bilatéral, nous pourrons au moins tomber d’accord sur un début de consultation en vue d’une résolution pacifique du conflit” a expliqué Alexandre Borodaï.

    Le groupe de contact réunissait l‘émissaire de Moscou à Kiev,  un représentant de l’OSCE et l’ancien président ukrainien Léonid Koutchma :  

    “Nous avons résolu l’un des plus importants problèmes, à savoir que les deux parties tombent d’accord sur l’arrêt des actions militaires.”

    Une trêve fragile, conspuée ici par quelques protestataires. Une trêve qui intervient juste après le soutien affiché de Vladimir Poutine au cessez-le-feu et au plan de paix du chef de l’Etat ukrainien pro-occidental, alors que Moscou est à nouveau menacé de sanctions par Washington.
    Ce lundi, Poutine a déclaré à Obama qu’une cessation véritable des combats” était de “la plus haute priorité” pour une désescalade.

    Le plan de paix de Porochenko inclut la création d’une zone tampon de 10 kilomètres à la frontière entre l’Ukraine et la Russie, et un couloir pour les mercenaires russes présents en Ukraine, selon Kiev, leur permettant de rentrer en Russie une fois leurs armes déposées.
    Il propose aussi la décentralisation du pouvoir et la protection de la langue russe par le biais d’amendements à la Constitution.