Mauritanie : le président sortant Abdel Aziz réélu sans surprise

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,2K
46 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Une victoire très large et sans surprise. En Mauritanie, le chef de l’Etat sortant, Mohamed Ould Abdel Aziz a été réélu avec plus de 80% des voix, pour un taux de participation d’environ 56%. Beaucoup voient en lui le dirigeant qui a débarrassé le pays des groupes islamistes armés, tel Aqmi.

Tandis que les grands partis d’opposition avait appelé à boycotter le scrutin, un militant anti-esclavagiste Biram Dah Abeid s’est fait remarqué en arrivant second de cette élection.

“C’est de ces quartiers pauvres qu’a surgi Biram Dah Abeid. Défenseur des laissés-pour-compte, il est parvenu à rassembler 10% des voix des électeurs, un résultat qui reflète un phénomène nouveau en Mauritanie”, nous dit notre envoyé spécial à Nouakchott, Riad Muasses.

Figure réputée de la lutte pour les droits de l’homme, le candidat a su tirer profit du vide laissé par l’opposition.

Biram Dah Abeid, candidat à la présidentielle : “il y a une confrontation entre l’idéologie dominante entre les groupes dominants et leurs intérêts et ceux qui repésentent leurs intérêts et une large tranche de la population écrasée par l’esclavage, le racisme et la discrimination en tout genre”.

Les opposants qui ont boycotté l‘élection contestent le déroulement du scrutin.

Mahamad Mahmoud Lamat est vice-président de la coalition de l’opposition. “Ces resultats, quoi qu’il en soit, ne donnent aucune crédibilté à ce régime”, dit-il.

Ancien général, le président Abdel Aziz avait pris le pouvoir à la faveur d’un putsch en 2008, avant d‘être élu en 2009 dans des conditions déjà contestées par l’opposition.

0 commentaire