Assurance chômage : pourquoi le mouvement des intermittents continue

Découvrir le nouveau player
Le Monde.fr
6K
16 545 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists

La CGT appelle à une « grève massive » lundi 23 juin, en dépit des annonces faites jeudi par Manuel Valls. Le premier ministre a en effet déclaré que l'accord du 22 mars sur l'assurance chômage sur lequel se focalise le mécontentement des intermittents serait agréé, mais avec quelques modifications : l'extension du différé imposant un délai de carence avant de pouvoir recevoir les indemnités ne sera finalement pas appliquée, et le manque à gagner de l'Unedic engendré par la suppression de cette mesure sera compensé par l'Etat. Des efforts en forme de pari pour le gouvernement et qui ne suffisent pas à satisfaire les intermittents, comme l'explique Clarisse Fabre, journaliste au service Culture du Monde.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.