République centrafricaine – Plongée dans le chaos

124 vues
En un an, la République centrafricaine a basculé dans une spirale de violence incontrôlable.
Les attaques font des victimes parmi les civils et les humanitaires.
Les incidents de sécurité touchant MSF se sont fait de plus en plus nombreux, et de plus en plus graves… Et le 26 avril 2014, une attaque dans l’hôpital de Boguila a fait seize morts dont trois membres du personnel MSF.
MSF était déjà présente en RCA bien avant le début de la crise, dans deux villes de l'Ouest du pays, Paoua et Carnot.
En août 2013, un nouveau programme débute à Bria, dans l’est, pour prendre en charge les populations qui vivaient en brousse, chassées de chez elle par les exactions de la Seleka alors au pouvoir. Dans cette zone, où plus aucune structure de santé ne fonctionne, le paludisme fait des ravages.
La violence s’est étendue dans le pays, forçant MSF a ouvrir de nouvelles activités d’urgence, à Bangui puis dans l’Ouest.