Irak : EIIL revendique le massacre de 1 700 chiites

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,2K
635 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les djihadistes de l‘État islamique en Irak et au Levant (EIIL) affirment avoir massacré 1 700 chiites, membres des forces de l’Armée de l’air irakienne. Le groupe sunnite a diffusé des photos des plus violentes pour prouver le massacre. Mais les clichés n’ont pas pu être vérifiés de manière indépendante. Des clichés qui auraient été pris à Tikrit, l’une des villes du nord conquises ces dernier jours par les insurgés sunnites.

Les djihahistes ont également pris la deuxième ville d’Irak, Mossoul, sa province Ninive, une partie de la province de Salaheddine, et des secteurs des provinces de Diyala et de Kirkouk. Mais leur progression en direction de Bagdad a ralenti ce week-end. Le chef du gouvernement, Nouri al Maliki, a annoncé une contre-offensive à une centaine de kilomètres de la capitale.

Le pays ne s’est jamais vraiment remis de l’invasion américaine de 2003. Les violences interconfessionnelles qui opposent sunnites et chiites se sont aggravées avec le conflit syrien. Les États-Unis ont annoncé un renforcement des mesures de sécurité à leur ambassade à Bagdad, et vont retirer de la capitale irakienne une partie du personnel de la représentation diplomatique. 

0 commentaire