Advertising Console

    Café-philo 14/05/2014 | Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle | par Michel Tozzi

    Repost
    90 vues
    Cette belle métaphore attire notre attention sur le savoir acquis avec l’âge, et sur l’importance de la transmission intergénérationnelle de toute cette expérience accumulée. Mais ce message peut-il encore être aujourd’hui entendu, quand l’idéologie « jeuniste » du dynamisme de la jeunesse a supplanté la sagesse de la vieillesse, et le renouvellement rapide des savoirs a entraîné une crise de la transmission ?