Irak: la communauté internationale discute mais n'agit pas (encore)

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,3K
143 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L’offensive des djihadistes en Irak inquiète la communauté internationale, même si pour le moment, aucune réaction concrète ne se dessine.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a tenu ce jeudi, une réunion à huis-clos. A l’issue des discussions, le représentant russe Vitaly Churkin s’est exprimé. “Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé un soutien unanime au gouvernement et au peuple irakiens dans leur lutte contre le terrorisme. Ils condamnent fermement toutes les actions terroristes quelle qu’en soient les motivations”.

A Washington, on souligne que toutes les options sont possibles, notamment des frappes aériennes menées par des drones. Mais a priori, pas question d’envoyer des troupes au sol. “L’Irak va avoir besoin d’une aide supplémentaire de la part des Etats-Unis et de toute la communauté internationale, a déclaré le président Barack Obama à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre australien. Je n’exclus rien parce que nous avons vraiment intérêt à nous assurer que ces djihadistes ne prennent pas pied de façon permanente en Irak ou en Syrie”.

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a appelé les responsables irakiens à apporter une “réponse politique” à cette situation.

Enfin, l’Iran, par la voix de son président a promis de lutter contre le terrorisme, sans donner davantage de détails. “Nous sommes prêts à combattre la violence, l’extrémisme et le terrorisme dans la région et même partout dans le monde”, a ainsi déclaré Hassan Rohani.

0 commentaire