Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Il y a 25 ans, Pékin réprimait dans le sang l'élan démocratique de Tiananmen

il y a 4 ans34 views

Seul Hong Kong, l’ancienne colonie britannique redevenue chinoise en 1997, a le droit de manifester. L’occasion pour des dizaines de milliers de personnes de commémorer le “Printemps de Pékin”. “C’est la première fois que je participe à un événement politique de cette ampleur”, explique un dissident. “J’espère qu’un jour, en Chine, les citoyens auront vraiment la liberté de manifester.”

Dans le reste de la Chine, interdiction de commémorer ou de manifester. La sécurité est renforcée place Tiananmen, histoire de dissuader les plus téméraires. Pékin fait tout pour que les Chinois oublient le mouvement pour la démocratie qui avait été réprimé dans le sang, la sombre nuit du 4 juin 1989.