Advertising Console

    Athènes : la grande toilette des cariatides

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,4K
    79 vues
    Les cariatides, ces colonnes transformées en statues de femme font partie des oeuvres emblématiques du musée de l’Acropole à Athènes. Celles-ci soutenaient le baldaquin de l’Erechthéion un temple érigé au nord du Parthénon.

    Konstantinos Vassiliadis dirige le programme de restauration des statues. Une technologie à base de laser permet de les nettoyer des outrages du temps et de la pollution. Millimètre après millimètre on redécouvre la blancheur du marbre.

    Konstantinos Vassiliadis : “Il faut entre 6 et 8 mois pour restaurer une cariatide. Cela dépend de la sculpture et de son état. L’orientation du monument, la position de la sculpture sur le monument et la forme de la couche noire sur sa surface détermine la durée de la restauration.”

    Dimitrios Pandermalis, président du musée de l’Acropole : “Les cariatides ont connu des incendies, des guerres, des bombardements et de nombreux désastres. Dans les années 70 il a été décidé de les transférer dans le vieux musée de l’Acropole et elles ont été placées dans une pièce sous azote pour les préserver. Ensuite elles ont été transférées dans le nouveau musée de l’Acropole et vous pouvez voir que les visiteurs admirent non seulement les cariatides mais aussi toute la technologie moderne qui est utilisée pour les nettoyer et les réparer.”

    La forme de la cariatide est imprimée sur le papier. Chaque partie est peinte d’une couleur différente, cela montre les zones nettoyées jour après jour. Un peu comme un journal de bord.”

    Un point témoin a été préservé. Il permet de faire la différence entre avant et après la restauration.

    Les véritables cariatides ne sont plus à l’air libre et souvent pollué de la capitale grecque. Des copies les ont remplacées.

    Katerina Anastasopoulou, Euronews : “Tous les anciens trésors qui ont été prélevés sur l’Acropole sont préservés ici dans le nouveau musée qui a été inauguré il y a cinq ans. Les cariatides et les sculptures du Parthénon ne sont pas éloignés de leur milieu naturel. Le musée a été construit au pied de l’Acropole.”