Hongrie : les journalistes dénoncent un projet de loi liberticide

57 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
“La presse libre de Hongrie est menacée” : c’est ce qu’affirment les journalistes et les analystes du secteur des médias en Hongrie après la publication d’un projet de loi instaurant un impôt sur les revenus publicitaires des médias hongrois.
Ce projet de loi introduit une taxe pouvant aller jusqu‘à 40% des revenus publicitaires annuels supérieurs à 89 millions de dollars soit 65 millions d’euros.
Précisons que cette taxe vient s’ajouter aux cotisations sociales patronales et à l’ctuelle imposition sur les bénéfices.
Le taux d’imposition le plus élevé sera payé par la chaîne de télévision RTL Hongrie, le plus gros diffuseur du pays.

Depuis 2010, le premier ministre hongrois Viktor Orban essaie de centraliser le contrôle politique et d’augmenter le rôle de l’Etat dans tous les domaines de la vie courante : de l‘éduction au commerce en passangt par les médias.
147
“Ce n’est pas la première fois que surgit cette idée de taxer les revenus publicitaires, m ais auparavant les projets n’avaient pas été jusqu’au bout, affirme Doloresz Katanich la correspondante d’Euronews à Budapest. Les recettes de cette taxe n’auront pas d’effet significatif sur le budget et d’un autre côté, il handicape au lus haut point la plus grande télévision privée du pays. Des entreprises proches du gouvernement Orban ont déjà tenté sans succès d’entrer au capital de cette télévision”.
210

0 commentaire