Advertising Console

    Une élection présidentielle en Syrie, mais pour quoi faire ?

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,4K
    249 vues
    Election présidentielle en Syrie ce mardi : Bachar el-Assad se présente face aux électeurs. Ou plutôt, face aux électeurs des régions qu’il tient sous son contrôle.

    L’opposition au président syrien a boycotté le scrutin, dans un pays où la guerre a fait 162.000 morts depuis trois ans.

    Les insurgés vont donc assister impuissants à la réelection de leur ennemi, et c’est un peu comme si les deux candidats qui se présentent contre Bachar el-Assad étaient là pour faire croire à une démocratie.

    Le parti Baas, qui domine la Syrie depuis cinquante ans, a appelé à reconduire le président sortant, au pouvoir depuis la mort de son père en 2000.

    Dans le nord du pays, dans la province d’Idleb, personne n’est dupe :

    “Ces élections ne sont pas légitimes, estime ce jeune homme, c’est une farce, une mascarade montée pour la communauté internationale. Ils se moquent de la population et mentent au monde entier”.

    L’armée a poursuivi ses raids aux barils d’explosifs ce dimanche, tandis que l’opposition à Assad reste, elle, extrêmement divisée, plusieurs groupes islamistes rebelles se battant même désormais entre eux.