Raquel Garrido à Europe1 Nationaliser plutôt que privatiser!

Découvrir le nouveau player
Parti de Gauche
1,9K
753 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le 29 mai 2014, Raquel Garrido était invitée de Jean-Marc Morandini à Europe 1. Autre invité : Aurélien Véron Parti Libéral.

4 commentaires

La seule vraie concurrence à l'économie libérale es l'économie d'état (la poste, Edf, Sncf, caisses de retraite) doivent réintégrer l'état français. L'économie libérale aime la concurrence, non ? Qu'elle accepte que l'état l'autre solution. De plus le capital de l'état en entreprise : c'est une garantie financière vis à vis des banquiers
Par bentoche77114 l'année dernière
Bonsoir. 04min50. La personne libérale déclare qu'il faut que l'état se désengage sur la défense, sur la sécurité, sur la justice. Comment croire en la crédibilité des idées de cette personne qui signe un mépris à l'encontre du principe même de la démocratie. C'est une proposition pour que les personnes richissimes s'approprient le pouvoir. Qui décidera ensuite des stratégies, des tarifs de la règlementation ? L'idéal des personnes comme cela est beaucoup plus dangereux que tous les petits voyous réunis !
Nous avons vu ce que donnait la privatisation dans la téléphonie (ce sont les plus nombreux litiges dans les associations de consommateurs depuis de longues années), mais encore nous pouvons nous en passer. En revanche, le cas sur les ressources énergétiques, personne ne peut s'en passer. Quand je pense que la majorité des personnes votent pour des partis libéraux (P.S./U.M.P./F.N.), suis-je donc le seul à penser qu'il faille une sécurité sociale et que celle-ci s'avère tributaire de ce qui ressort du domaine public et donc de la nationalisation ?
Les personnes comme Aurélien Véron voudraient revenir au temps de la monarchie en ayant un peu vite oublié qu'en cette époque, les nobles se faisaient décapiter. L'entreprise n'a aucun rapport avec ce qui ressort du domaine public.
Salutations.
Par Lionel Guérin l'année dernière
Bonsoir. 04min50. La personne libérale déclare qu'il faut que l'état se désengage sur la défense, sur la sécurité, sur la justice. Comment croire en la crédibilité des idées de cette personne qui signe un mépris à l'encontre du principe même de la démocratie. C'est une proposition pour que les personnes richissimes s'approprient le pouvoir. Qui décidera ensuite des stratégies, des tarifs de la règlementation ? L'idéal des personnes comme cela est beaucoup plus dangereux que tous les petits voyous réunis !
Nous avons vu ce que donnait la privatisation dans la téléphonie (ce sont les plus nombreux litiges dans les associations de consommateurs depuis de longues années), mais encore nous pouvons nous en passer. En revanche, le cas sur les ressources énergétiques, personne ne peut s'en passer. Quand je pense que la majorité des personnes votent pour des partis libéraux (P.S./U.M.P./F.N.), suis-je donc le seul à penser qu'il faille une sécurité sociale et que celle-ci s'avère tributaire de ce qui ressort du domaine public et donc de la nationalisation ?
Les personnes comme Aurélien Véron voudraient revenir au temps de la monarchie en ayant un peu vite oublié qu'en cette époque, les nobles se faisaient décapiter. L'entreprise n'a aucun rapport avec ce qui ressort du domaine public.
Salutations.
Par Lionel Guérin l'année dernière
Et bien. Çà fait depuis 4 ans maintenant que je suis vos interventions avec bonheur, tout comme celles des autres représentants du PG comme E. Coquerel, C. Morel-Darleux, F. Delapierre ou A. Corbière etc...
Et ça m'a fait de la peine de vous voir dans cet état-là, pour la première fois, sur une radio de droite, Mme Garrido.
Je vous souhaite de bien vous rétablir et de vous revoir péter le feu à nouveau.
On ne lâche rien, remember ?
Amicalement,

Fan de canard
Par Fan de canard l'année dernière