Advertising Console

    2007-05-08 - BFMTV - 23h05

    Reposter
    accidentsroutiersfr

    par accidentsroutiersfr

    17
    1 257 vues
    Le tribunal correctionnel de Lyon a prononcé mardi, dans le cadre de comparutions immédiates, des peines de prison ferme de deux et trois mois à l'encontre de jeunes majeurs interpellés dimanche et lundi soir dans les manifestations anti-Sarkozy.

    Le tribunal a condamné indifféremment des casseurs possédant des casiers judiciaires et des étudiants en sciences politiques sans casier qui ont participé aux mêmes manifestations.

    Trois casseurs interpellés en flagrant délit en train de détruire sept vitrines de magasins du troisième arrondissement de Lyon ont été condamnés à deux mois de prison ferme. Ils ont reconnu avoir "pété les plombs" dimanche soir après avoir absorbé de l'alcool et fumé du cannabis.

    "Mais ça n'avait rien à voir avec les élections, il n'y avait pas de raison particulière", a assuré l'un d'eux au tribunal. Il a même confié s'être réjoui de la victoire de Nicolas Sarkozy dimanche soir et avoir fêté ça. "Ça fait cinq ans qu'il fait du bon boulot", a reconnu Slavico Kbrovic, 24 ans.

    Un autre jeune homme qui avait jeté une bouteille sur les forces de l'ordre a été condamné de son côté à deux mois ferme.

    Fabrice Hugues et Adil Fays, de nationalité française, ainsi que Joshua Grabener, de nationalité allemande, tous trois étudiants en sciences politiques à Lyon 2, poursuivis pour "violence et rébellion" ont également été condamnés à trois mois de prison ferme.