Advertising Console

    Revin : bras-de-fer chez Électrolux

    Repost
    La Semaine des Ardennes

    par La Semaine des Ardennes

    96
    995 vues
    www.lasemainedesardennes.fr
    Ce mercredi matin 28 mai, sur le site d'Électrolux, le torchon brûlait entre la direction et les salariés. Ces derniers ont dit la cause de leur colère, tandis que le première refusait catégoriquement de s'exprimer.

    5 000 €. C'est le montant de la prime de cession que la direction voudrait accorder aux 186 salariés que Selni devraient reprendre. 5 000 € au lieu des 35 000 € que l'Intersyndicale avait annoncés.
    Tout le personnel, y compris les partants qui ne sont pas concernés, était appelé à statuer : c'était le premier motif de colère des grévistes.
    Ceux-ci dénonçaient ensuite un "chantage" d'Électrolux, qui serait prêt à mettre la clé sous la porte en cas de refus de cette proposition.