Conférence de presse le 22/05/2014 à propos de l'ex-occupation du Gesu (Bruxelles)

ULSG

par ULSG

0
37 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Communiqué de presse.

Familles en errance : pour un plan "Quatre Saisons".

4/11/2013: Expulsion de 220 personnes, dont 96 enfants, du bâtiment du Gesù à Saint-Josse.
7/5/2014: Expulsion de plusieurs familles avec enfants du squat du Foyer Ixellois, dont un bébé de 7 mois.
30/5/2014: Fin du relogement temporaire des 4 familles du Gesù relogées par la FEBUL (préavis).
30/6/2014: Fin de la prolongation de l’hébergement des familles par le Samu social (plan hiver).
A tout moment : menace d’expulsion de 25 personnes dont 2 bébés, hébergés rue de l’Union à St-Josse.
32 personnes, dont 20 enfants, hébergés par l’ULB devront quitter les lieux au début des travaux.

Nous lançons un appel pour que, une nouvelle fois, des familles ne se retrouvent pas à la rue avec leurs enfants.

Nous lançons cet appel:

1. Aux communes:
Pour que ces familles soient relogées dans les logements vides qui se situent sur leur territoire et avec un accompagnement adapté.

2. Au futur gouvernement:
Pour que les responsables politiques se mettent autour d'une table afin d'activer un PLAN 4 SAISONS, intégré dans la Task force régionale, permettant aux personnes précarisées de bénéficier d'un logement et d'un accompagnement social aboutissant à leur autonomisation.

3. Aux propriétaires privés:
Pour qu'ils mettent à disposition gratuitement leurs bâtiments inoccupés habitables via des conventions d’occupation précaire et temporaire.
Ce dispositif permet aux propriétaires d'éviter la dégradation des bâtiments, le paiement des frais de chauffage et de gardiennage, et de taxes pour immeubles inoccupés (500€ par m de façade x le nombre d'étages)...,

4. Au secteur associatif, au monde du spectacle, à tout citoyen:
Pour apporter un soutien, quel qu'il soit, à ce projet visant à faire reculer la pauvreté à Bruxelles.

Il est urgent de trouver une solution pour accompagner les familles et les associations qui le souhaitent et qui ne veulent pas occuper un bâtiment sans autorisation préalable, sans soutien effectif et suffisant, tant du secteur associatif que des pouvoirs publics.

Signataires :
Georges-Henri BEAUTHIER, Avocat (0496/511.606)
Alexis DESWAEF, Avocat et président de la Ligue des Droit de l'Homme (0475/57.57.00).
Caritas Belgium, O Casa, ULM (Union des Locataires Marollienne), ULSG (Union des Locataires de St-Gilles), FEBUL (Fédération Bruxelloise de l'Union pour le Logement), FEANTSA (European Federation of National Organisation Working with Homeless People), Bernard De Vos (Délégué général aux droits de l'enfant), le CIRE (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers), PICUM (Platform for International Cooperation on Undocumented Migrants), Lara Natale (the European Network of Migrant Women - ENoMW).

et Jacques Wathelet, Pierre, Daniel, Inès, Agnès et Michel, Kathleen Boulanger, Valentine Julien Artimara/CV.

0 commentaire