Video 1.mai.2007 nador

NadorDream
25
13 679 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
1 mai 2007 a Nador Rif

59 commentaires

http://www.nadorway.com
Par NadorDream Il y a 6 ans
Si pour les romantiques, Napoléon est l’homme idéal, pour les surréalistes ce sera Abdelkrim (Pierre Dumas le nommera « le Napoléon rifain »)
Par nag4444 Il y a 6 ans
Les Rifains attaquent la tribu des Beni Zeroual où le Chérif Derkaoui incitait, à partir de la Zaouia d’Amjot, ses fidèles à prendre les armes contre Abdelkrim. La bataille dure 12 jours, les victimes se comptent en milliers. Le Chérif, vaincu, se réfugie à Fès. Bien que l’artillerie et l’aviation française fassent « merveille dans toutes ces opérations » (11) de destruction, les troupes rifaines avancent et réalisent des victoires. L’abandon de Taza est sérieusement envisagé et la ville impériale (Fès) se trouve mise en péril, tout comme Kénitra et Meknès.
Par nag4444 Il y a 6 ans
Si la guerre de 1914-1918 est vue comme la faillite de la civilisation occidentale, la guerre du Rif sera l’illustration de la suite d’une telle faillite à l’étranger. Elle sera ainsi la parfaite prémonition de la guerre civile espagnole (1936), et de la seconde guerre mondiale qui vont mener l’univers européen vers une destruction esthétique, inhumaine et totale.
Par nag4444 Il y a 6 ans
(suite)Dans la canicule des djebels, Lyautey, Juin, de Lattre de Tassigny, Catroux, Giraud connaissent la peur de voir l’armée française battue par des paysans berbères, alors qu’à Paris, Doriot, Cachin et Thorez associés aux surréalistes pourfendent l’impérialisme d’un Painlevé ou d’un Briand. Pétain est appelé en sauveur du sultan du Maroc et en tombeur de Lyautey. Sous le gouvernement du dictateur Primo de Rivera, un jeune officier du Tercio, Franco, se forge une réputation de militaire impitoyable. Lutte sans merci pour la liberté, conflit oublié de l’histoire coloniale, la Guerre du Rif éclaire encore aujourd’hui par bien des aspects les liens très spéciaux de la France et du Maroc, tout comme la sensibilité des rapports du royaume chérifien avec l’Espagne.
Par nag4444 Il y a 6 ans
Voir plus de commentaires