Jean

par Jean

390
6 231 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
MISSION A TANGER
Film d'André Hunebelle (1949). Collaboration technique d'Yves Ciampi. Dialogues de Michel Audiard.

C'est la première apparition de Michel Audiard dans un générique. L'histoire se passe à Tanger pendant la guerre. Un journaliste insouciant et séducteur, Georges Masse (Raymond Rouleau), repousse les avances de ses amis du réseau local de Résistance, commandés par un mystérieux Connétable. On apprendra à la fin que le journaliste frivole est le Connétable.

Quelques très jeunes acteurs font une apparition muette : Jean Richard, la future speakerine Jacqueline Huet et Gérard Séty. Pour Louis de Funès, c'est le dixième film depuis 1945 (les neuf autres dans des rôles de deux à cinq secondes). Les deux vedettes féminines sont Gaby Sylvia et Mila Parély.

Encore un film inspiré de "Casablanca", mais sans la prétention d'en approcher... "Un scénario con comme la lune, commentera Audiard. Mais les dialogues ont bien fonctionné."

C'est le début d'une série de trois. Le journaliste Georges Masse apparaîtra encore dans "Méfiez-vous des blondes", avec Martine Carol (1950), et "Massacre en dentelles", avec Anne Vernon (1951).

Les réalisateurs ayant le plus tourné avec Audiard sont Georges Lautner (12 films), Gilles Grangier (11 films), Henri Verneuil (8 films), Denys de La Patellière (6 films), André Hunebelle (5 films), Philippe de Broca (4 films), Guy Lefranc et Jean Delannoy (3 films). Les acteurs fétiches sont Jean Gabin et Bernard Blier (19 films).

9 commentaires

quelle culture!
Par Isabelle Portebois il y a 6 ans
Merci john!
Par armandjamet il y a 6 ans
Mila Parély. Une notice est consultable ici :
http://www.lesgensducinema.com/biographie/PARELY%20M.htm
Celle qu'on aperçoit à la guitare est Gaby Sylvia.
Merci de ta visite.
Par Jean il y a 6 ans
Pas mal l'actrice c'était qui?
Par armandjamet il y a 6 ans
Je n'ai jamais vu ce film, Fufu est superbe en général !
Merci Jean pour cet extrait.
Par Christiane il y a 7 ans
Voir plus de commentaires