Doit-on se méfier des rapports marchands ? - Les Mardis des Bernardins

Découvrir le nouveau player
Collège des Bernardins
180
200 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Mardi des Bernardins du 13 mai 2014

La logique marchande tend à pénétrer toutes les sphères de la société.
Partez à la recherche de l’amour sur des sites de rencontre comme Meetic et trouvez votre âme sœur pour une trentaine d’euros par mois. Un garçon ou une fille ? Choisissez le sexe de votre enfant aux Etats-Unis pour quelques 25 000 dollars.
Même les organisations humanitaires préfèrent une main d’œuvre rémunérée et qualifiée plutôt que de recruter des bénévoles, certes inexpérimentés, mais prêts à donner de leur personne.

Tout a un coût, tout peut s’acheter ? Suffit-il de mettre le prix ?

N’est-on pas en train de basculer vers une marchandisation généralisée et sans limite, vers une civilisation composée d’homo oeconomicus en puissance qui aurait perdu toute notion d’altruisme et de philanthropie ?

Lumières sur ces évolutions qui touchent notre société.

INTERVENANTS

Philippe Chanial
Maître de conférence en sociologie à l’université Paris Dauphine (CRSO) et secrétaire de la Revue du MAUSS

Jean-Marie Destrée
Directeur général adjoint de la Fondation Caritas France

Bernard Perret
Ingénieur et socio-économiste

0 commentaire