Advertising Console

    Baidy Aribot, député de l'UFR, lance son mouvement TOUT SAUF ALPHA CONDÉ

    Reposter
    kbarrie

    par kbarrie

    126
    141 vues
    Un condamné à purger sa peine comme milicien du régime et geôlier au Camp Boiro entre 1977-1984, témoigne sur le JacqueRogerShow:
    «Ces complots de l’ancien régime, c’était des complots contre notre peuple, c’était Ahmed Sékou Touré, Ismaël Touré, et leur neveu, Siaka Touré, c’était des arrestations ciblées. Je connais bien des familles de prisonniers qui ont subi de pression, par des gens qui servent même cette administration (Alpha Condé).
    Les multiples dépositions, ce n’était pas les prisonniers qui s’asseyaient et qui écrivaient; il y avait des commissions, qui étaient là, qui écrivaient ses dépositions, et puis on amenait le prisonnier, on lui donnait, on l’obligeait à lire, mais ceux qui écrivaient ça, ils sont encore vivants.
    Vous parlez de tous ces complots, aucun complot n’a réussi, de 1961 jusqu’à la mort de Ahmed Sékou Touré, aucun complot n’a réussi, vous pensez que ça, c’est des complots organisés par des adversaires, par des ennemis du pouvoir en place ? Non, absolument pas, c’était des complots contre notre peuple, mais qui les organisaient ? Trois (Ahmed Sékou Touré, Ismaël Touré, et leur neveu, Siaka Touré).
    Si Lansana Conté n’a jamais voulu organiser ou même parler d’Ahmed Sékou Touré, c’est que, il connait bien le rôle qu’il a joué; parce que c’est lui qui était à la tête des tous les officiers militaires subalternes, ou supérieurs impliqués, et qui servaient dans les camps»