Remettre la France en mouvement

Try Our New Player
Energies2007
3
558 views
  • About
  • Export
  • Add to
Notre pays doit aujourd’hui réaffirmer ses valeurs républicaines en renouant avec le mouvement ; car c’est l’immobilisme qui suscite la crainte et le repli sur soi.
Le désespoir en est arrivé au point où un sondage, publié le 7 décembre 2006 pour le compte d’Emmaüs, montrait que 48% des Français estiment qu’ils peuvent devenir SDF.

Seul Nicolas Sarkozy est prêt à assumer les lourdes fonctions qui sont celles d’un Président de la République, surtout dans la situation de crise dans laquelle nous nous trouvons. Car il est le seul à avoir pris la mesure du basculement que nous devons opérer. Ce basculement est la condition du retour de la confiance et de la solidarité.

Ségolène Royal ne peut, en s’appuyant sur les dogmes socialistes, relever le défi de l’ère de l’innovation.

En revanche, Nicolas Sarkozy est le seul à avoir défini une stratégie économique, qui repose sur 3 piliers :
- Réhabiliter le travail ;
- Créer un environnement favorable au développement ;
- Intégrer le peloton de tête de l'innovation.

12 comments

Je partage en tous points dans la vision de Christian Blanc.
http://www.lavaud2007.fr
By Bertrand-Lavaud 7 years ago
Christian Blanc, comme d'habitude, pose parfaitement les enjeux : l'ennemi, c'est l'immobilisme, les archaïsmes dogmatiques, l'économie qui stagne (et donc empêche une solidarité effective).
Dommage que seul Sarko soit crédible sur cette voie...
By Jusqu'ici, tout va bien 7 years ago
je finis mon commentaire précédent : alors que les corporatismes (empêchant la réforme des retraites, de l'assurance-maladie, du service public de l'emploi...) sont précisément un élément très important des blocages en tous genres qui minent notre pays
By Karl 7 years ago
On verra ce soir mais, à moins d'un séisme, jamais je ne confierai la présidence de la République à Royal. Incapable de suivre une ligne directrice, un jour crachant sur le centre qui a toujours été à droite, le lendemain se voyant plein de points communs avec, incapable d'être claire sur les 35heures, avec un programme qui n'a pas évolué depuis les 101 propositions mensongères de Mitterrand, une absence totale de crédibilité internationale (cf ses propos sur la justice chinoise ou le survol du Liban par les avions israéliens...).
Certains seront peut-être "rassurés" par Royal présidente. Moi je ne vois en elle que la poursuite de la chute.
Pour info, Sarko n'était ni Premier ministre ni Président et a toujours marqué sa rupture avec les blablas sans actes de Chirac.
Sarko président, ce sont les réformes qu'il a eu le courage d'annoncer.
Royal, c'est le flou sidéral, qui n'a rien annoncé de précis qui pourrait facher une corporation -alors que les corporatisme
By Karl 7 years ago
la justice ce n'est pas la vengeance mais donner l'exemple et de la crédibilité à la politique. quand les jeunes doivent être punis pour leur bêtises et les hauts responsables on doit leur excuser leurs bavures inexcusables qui ont conduit le pays à un état jamais connu avant, jamais des images honteux de la france n'ont fait le tour le monde comme celles de banlieux et de cpe, assez de prétextes, assez de justifications, assez de mettre la faute sur les autres, on ne juge que le résultat...entoucas comme tu dis on suivra ces débats ensemble et nous verrons... ;)
By RDV22Avril2007 7 years ago
Show more comments