Advertising Console

    Centrafrique : Une violence insupportable

    Repost
    312 vues
    Le 26 avril, un groupe d'hommes armés, anciens membres de la Seleka, est entré dans l'hôpital MSF de Boguila, dans le nord de la RCA. Une attaque brutale, qui s'est soldée par la mort de 16 personnes, dont trois membres du personnel MSF, à qui l'association tient à rendre hommage. MSF a aussi appellé les autorités et les parties au conflit à réagir.

    Très touchée par cette attaque, l'équipe de l'hôpital de Boguila a immédiatement suspendu ses activités.
    En solidarité, et pour rappeler l’importance du travail des humanitaires, les quelques 2300 personnes employées par MSF en RCA ont limité leurs activités médicales aux urgences vitales pendant une semaine début mai.

    Les événements de Boguila sont le reflet de l'insécurité qui règne dans tout le pays et concerne toute la population, notamment les habitants musulmans de Bangui. Le 27 avril, 1 300 d'entre eux, réfugiés au nord de la capitale, ont quitté la ville en convoi, escortés par des soldats de l'Union Africaine.

    En savoir plus avec notre dossier spécial Crise en République centrafricaine : www.msf.fr/actualite/dossiers/republique-centrafricaine-crise-silencieuse