Advertising Console

    L'aéroport de Paris-Orly inaugure un marais filtrant pour le traitement des eaux de ruissellement

    Reposter
    actu-environnement

    par actu-environnement

    48
    110 vues
    Comme pour toutes les plates-formes aéroportuaires, ce sont des millions de mètres cubes d'eaux de pluie qui sont collectés chaque année et envoyés vers des systèmes de traitement des eaux de ruissellement. Mais en hiver, en raison du froid, ces systèmes se montrent moins performants. Or, c'est précisément à cette époque que l'activité aéroportuaire requiert de grandes quantités de glycol pour dégivrer les avions, voire déverglacer les pistes.

    C'est donc pour compléter son système de traitement physico-chimique des eaux de pluie que Aéroports de Paris a investi 4 millions d'euros et reçu le soutien financier de l'Agence de l'eau Seine Normandie. Conçus par la filiale Aéroports de Paris Ingénierie (ADPI) en collaboration avec le bureau d'étude Antea Group et maintenus par la Lyonnaise des eaux, les 12 bassins de 500 m2 chacun, plantés de roseaux, de joncs et d'iris, permettront de traiter les produits hivernaux contenus dans les eaux pluviales de l'aéroport.

    Le marais est en période de réglage pour une durée d'un an. Les plantes qui le composent devront être taillées tous les deux ans et leurs pieds changés tous les 8 à 10 ans.

    Baptiste Clarke