Zapping Conference de presse de Bayrou

Chetan R

par Chetan R

256
1 061 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Laurent Joffrin
John-john: François Bayrou n'est il pas obligé de prendre position, au moins à mots couverts, pour éviter de tomber dans l'image d'un centre à l'ancienne, indécis, immobile, incapable de trancher entre pragmatisme et idéologie ?
A mon sens, Bayrou a innové. Il n'y a pas de centre en France. Il y avait un centre droit, allié par nature à l'UMP. Il y a maintenant un centre gauche dont la vocatoin est de s'allier avec une gauche réformiste.

Choucroute: ne pensez-vous pas que le rapprochement en cours entre le PS et le centre puisse avoir comme conséquence la création d'un parti social démocrate et la création d'un pôle radical à gauche de ce nouveau parti?
Sur le second point, vous avez raison. Le geste de Ségolène Royal, s'il a un avenir, ouvrira automatiquement un espace à sa gauche. Mais pour l'instant, il n'y a de ce côté aucune réserve. L'ouverture au centre est une résultante mathématique du scrutin de dimanche.
Si, c'est indiscutable. Bayrou a choisi Sarkozy pour cible, ce en quoi il est cohérent avec son attitude de ces dernières années. Tout cela sert Royal, même si la victoire est très loin d'être garantie.

Oui, si le mode de scrutin change à un moment ou à un autre. Avec une dose de proportionnelle, il pourra calmer l'angoisse de ses députés, qui se voient tous décimés par l'UMP. Je suppose que Royal lui a déjà donné des assurances sur ce point.
Oui, il y a une place. Il y a toujours eu une place, d'ailleurs, en raison de la persistance des tempéraments démocrates-chrétiens et radicaux, au-delà des appellations nouvelles. Jusqu'ici, ces sensibilités ont été laminées par le mode de scrutin. Mais si le système change, ce que Royal et Bayrou ont proposé, tout devient possible...

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.