Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Liker
À regarder plus tard
Partager
Ajouter

SARKOZY libère un enfant otage -Neuilly

il y a 11 ans46.7K views

UNI-Lyon

UNI Lyon

Le 13 mai 1993 à 9h30, un homme vêtu de noir, la tête cachée par un casque de motard et une cagoule, fait irruption dans la classe maternelle N8 du groupe scolaire Commandant Charcot, à Neuilly-sur-Seine.

Cet homme, armé d'un pistolet d'alarme et d'explosifs, menace de faire sauter la salle s'il n'obtient pas une rançon de cent millions de francs. Ces menaces sont rendues crédibles par ses démonstrations passées car il avait pris soin, auparavant, de faire sauter plusieurs poubelles en y laissant volontairement une signature. Ses otages, vingt-et-un enfants et leur institutrice Laurence Dreyfus, sont donc bien menacés.
Le Raid est rapidement dépêché sur les lieux.

Les enquêteurs cherchent à identifier le preneur d'otages, mais ils n'y parviendront pas avant la fin de la prise d'otages.

Nicolas Sarkozy, en tant que maire de Neuilly, intervient directement auprès d'Erick Schmitt (le preneur d'otages), qui relâche progressivement des enfants ; on le voit à la télévision sortir de l'école en portant un enfant. Au cours des négociations, Erick Schmitt libère peu à peu la plupart des enfants, jusqu'à n'en garder que six, et ce en dépit du fait qu'il avait précisé dans sa première demande de rançon qu'aucun enfant ne serait libéré avant qu'il aie obtenu la somme demandée. Il avait également menacé d'exécuter des enfants (par égorgement) en cas d'absence de réponse rapide des autorités mais cette menace ne fut pas mise à exécution.

http://unilyon.free.fr

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

SARKOZY libère un enfant otage -Neuilly
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x1sgn3" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus