Advertising Console

    Egypte: la justice accusée de répression aveugle

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4K
    18 vues
    La communauté internationale a dénoncé les condamnations à mort lundi de près de 700 partisans présumés du président islamiste destitué Mohamed Morsi, dont le chef des Frères musulmans, un mois après un premier procès de masse expéditif similaire. Une avocate égyptienne militante dans le domaine du droit pénal dénonce l'absence de respect des procédures de base. Durée: 01:04