Affaire des "décolletés": Royal se dit victime de "dénigrement"

Agence France-Presse
3,2K
166 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ségolène Royal a qualifié vendredi 25 avril de "fausses et désobligeantes" les informations de l'hebdomaire Le Point selon lequel elle a interdit les décolletés dans son ministère, estimant qu'à "chaque fois" qu'elle était "arrivée en responsabilité, il y a eu du dénigrement". Durée: 00:53

0 commentaire