Advertising Console

    ma VOITURE même

    Repost
    UliceDeborne

    par UliceDeborne

    0
    648 vues
    « ma VOITURE même » est le poeme visuel d’une voiture brûlée, celle du « quidam » démocrate, personnage unique, pourtant semblable à tous.

    Si certains êtres humains ont probablement une âme matérielle, elle devrait contaminer les plus utilisés de leurs objets.

    De l’extérieur vers l’intérieur et vice versa, le regard par le geste de la caméra, tourne autour de ce véhicule qui a vécu, à présent matériau médisant. Entouré de bruits qui évoquent un traumatisme, deux musiques aristocratiques expriment sa joyeuse mélancolie…

    Avons nous transmis à nos objets les plus chers, un soupçon de cette « matièrâme », quasi imperceptible ?