Advertising Console

    Le sang de l'une des plus vieilles femmes réveille le mythe de la fontaine de jouvence

    Reposter
    GentsideDecouvertes

    par GentsideDecouvertes

    170
    286 vues
    En étudiant le sang d'Hendrikje van Andel-Schipper, morte à l'âge de 115 ans, les scientifiques se sont aperçus que ses globules blancs ne provenaient que de deux cellules souches. La super-centenaire possédait également plus de 400 mutations, toutes inoffensives sans traces de maladies ou de cancer.