Mort de "DG" au Brésil : "ça devient une guerre urbaine"

euronews (en français)
1,8K
60 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le meurtre d’un jeune danseur Brésilien a attisé la haine et la colère à l‘égard de la police à Rio de Janeiro. Douglas Pereira, “DG” a été tué jeudi dans une favela située au-dessus du quartier touristique de Copacabana et enterré hier. Des centaines de personnes ont défilé jusqu’au cimetière.

“Dehors, les UPP”, les Unités de police pacificatrices ont scandé des manifestants qui les accusent d’avoir tué Douglas Pereira.

“Mon fils a été torturé avec un excès de cruauté et il en est mort, a dénoncé la mère du jeune homme, Maria de Fatima, qui est infirmière. Je suis presque certaine qu’il n’a pas succombé à cause de sa blessure par balle, mais parce qu’il a été frappé après qu’on lui a tiré dessus”.

“La police voit la population comme des ennemis. Ça devient une guerre urbaine ! “, a ajouté Maria de Fatima auprès de l’AFP.

L’ assassinat de son fils a provoqué mardi soir une émeute au cours de laquelle un déficient mental de 27 ans a été tué d’une balle en pleine tête par un policier, selon des témoins.

Une enquête est en cours pour savoir qui a tiré sur Douglas Pereira, la police ou des trafiquants de drogue.

Avec AFP et AP

0 commentaire