Amsterdam : des juifs taxés pour leurs maisons occupées par des nazis

euronews (en français)
1,8K
57 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Des maisons néerlandaises ont été taxées malgré l’absence de leurs propriétaires juifs retenus dans des camps de concentration. Les premiers impôts ont été perçus dès la fin des années quarante, durant l’après-guerre.
Mais cette situation a été dénoncée il y a seulement 4 ans par une stagiaire des archives d’Amsterdam.

L’administration néerlandaise envisage aujourd’hui de dédommager les familles concernées.

“Elles ont été complètement expropriées. Et puis, après la Seconde Guerre Mondiale, elles ont été imposées pour la période pendant laquelle elles n’avaient pas profité de leurs maisons, des maisons qu’en plus elles ne possédaient plus.
Non seulement elles ont été imposées, mais elles ont également dû payer des amendes.” explique Ronny Nafthaniel, représentant de la communauté juive aux Pays-Bas.

Au total, 217 cas ont été recensés par l’institut néerlandais pour l‘étude de la guerre, l’holocauste et le génocide.

“C’est quelque chose dont nous devrions avoir honte”, affirme Jan Paternotte, homme politique local. “Nous pensions en avoir terminé avec cette période de l’Histoire, mais apparemment ce n’est pas le cas” a-t-il ajouté.

Selon le même institut néerlandais, la ville d’Amsterdam devrait aujourd’hui payer 4.9 millions d’euros aux familles des survivants.

0 commentaire