Qui succédera à Michel Souleiman à la présidence libanaise ?

euronews (en français)
2,2K
16 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Aucun favori n‘émerge le jour même du scrutin parlementaire. Les 128 députés doivent élire, selon le partage du pouvoir en vigueur entre les communautés libanaises, un maronite. Le chef des Forces libanaises, la milice chrétienne devenue parti politique, a reçu l’appui du sunnite Saad Hariri. Samir Geagea a pourtant peu de chance de l’emporter. Il exige que le Hezbollah se retire de Syrie où il combat pour le maintien du régime de Bachar al-Assad. Inacceptable pour le mouvement chiite qui dispose de la moitié des voix à la chambre basse.

Les chiites comptent soutenir Michel Aoun, mais il a peu de chance de décrocher une majorité des deux tiers, nécessaire pour remporter le scrutin dès le premier tour.

0 commentaire