Ich Bin Ein Berliner • John F Kennedy

Découvrir le nouveau player
Jean Francois Bobu
4
52 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Cette petite phrase n'a pas seulement permis à JFK d'être longuement applaudi ce jour-là. Elle a aussi amusé les caricaturistes américains et longtemps été considérée comme une drôle de faute grammaticale. Des mauvaises langues assurent que "Ich bin ein Berliner" signifierait "je suis un beignet" et que JFK aurait dû dire "Ich bin Berliner". Les médias de l'époque s'en sont délectés, mais la grammaire allemande autorise la formulation employée par le président américain. D'autant plus que la version "Ich bin Berliner" aurait donné l'impression qu'il se présentait comme originaire de Berlin, effaçant l'effet de style recherché.

0 commentaire