Egypte : l'étau de la pauvreté

Try Our New Player
euronews (en français)
2.1K
184 views
  • About
  • Export
  • Add to
Duwaiqa, l’un des quartiers les plus démunis de Manshyet Nasser, le grand bidonville du Caire. Tout ici rappelle que l’Egypte est l’un des plus pauvres des pays arabes : près de la moitié de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté.
Considérée comme l’une des causes la révolution de janvier 2011, la pauvreté n’a pas reculé depuis, au contraire : elle a même progressé à cause de la récession économique, la hausse du chômage et les bas salaires.

Ici, les logements s’entassent dans un labyrinthe de ruelles dépourvues de système d‘égoûts. Les eaux usées s’y écoulent, et servent de terrain de jeux aux enfants.

Abo Hussian et sa famille s’entassent dans une seule pièce : “Je n’ai rien, pas de revenu, pas d’emploi raconte-t-il. Voyez ce qu’on mange, on n’a pas d’huile, pas de pain…”

Coupures d‘électricité, absence d’eau courante, conditions d’hygiène lamentables, la liste est longue.

“Regardez comme c’est exigu ici montre cette égyptienne. Je n’ai aucune aide du gouvernement, je vis dans une seule pièce, et les eaux usées pénètrent dans la maison par la fenêtre.”

Les institutions de l’Etat se sont montrées incapables de répondre aux besoins, alors que les problèmes sociaux se sont multipliés ces trois dernières années, sur fond d’inégalité des chances et d’injustice sociale, toujours bien enracinées dans le pays, alors que c‘était la principale revendication de la révolution.

“Les gens ici sont usés, et la prochaine révolution, ce sera la révolution de la faim, nous voulons une solution, sentir qu’un Etat existe” proteste cet égyptien.

C’est dans ce quartier que sont installés les “Zabalin “, les chiffonniers du Caire, environ 35 000 personnes, qui vivent de la collecte et du recyclage des déchets.

“Pour les populations pauvres d’Egypte, la route est longue et douloureuse explique notre correspondant, Mohammed Shaikhibrahim. Une bataille sans fin pour trouver une peu d’eau potable pour étancher la soif et un morceau de pain pour combler la faim”.

0 comments