Corée du Sud : l'espoir des familles s'amenuise

630 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
En Corée du Sud, les premières victimes du naufrage du ferry ont été enterrées ce samedi.
Le dernier bilan de la tragédie fait état de 29 décès et au moins 273 personnes portées disparues.

Le responsable des gardes-côtes dit encore croire à la possibilité de survivants, réfugiés dans des poches d’air du bateau immergé.

Quelque 500 plongeurs, en majorité des volontaires civils, travaillent sur le site de la catastrophe. Après trois jours de lutte contre les courants violents et une mer agitée, certains seraient enfin parvenus à pénétrer dans la partie passagers du navire, zone qui est entièrement immergée.

Pas encore suffisant pour contenir la frustration et la colère des familles des victimes : “Je suis frustré par la lenteur des opérations de secours. Ils plongent depuis quatre jours et ils n’ont fait aucun progrès. Ils n’ont même pas encore réussi à pénétrer dans le bateau pour savoir si nos enfants sont en train de mourir de faim ou non”, explique une femme.

Des corps auraient été aperçus par les plongeurs dans la partie immergée. Les autorités ont annoncé l’installation de filets autour de l‘épave pour empêcher les cadavres de dériver.

La police a placé en état d’arrestation le capitaine du ferry et ses deux adjoints. Ils sont accusés de négligence et ne pas avoir assurer la sécurité des passagers. Le capitaine Lee Joon-Seok devra notamment s’expliquer sur les raisons qui l’ont poussé à retarder l‘évacuation du ferry après le choc. Selon les rescapés, l’ordre a été donné aux passagers de ne pas bouger de leur siège. Le capitaine assure que les secours n‘étaient pas arrivés et que les courants et la température de l’eau auraient mis les passagers en danger.

0 commentaire