Le boom des micro-entreprises en Lettonie

euronews (en français)
1,8K
74 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Depuis quelques années, la Lettonie a opté avec succès pour l’incitation et le soutien à la création de micro-entreprises. Les autorités sont, en effet, convaincues que les PME représentent un véritable moteur pour la croissance économique.

Exemple de success story à la Lettone, Kivvi Cosmetics crée et fabrique à Riga, la capitale lettone, des produits cosmétiques organiques et éco-certifiés. En trois ans d’activité, son chiffre d’affaires a été multiplié par dix pour atteindre 250.000 euros cette année. “Quand on a démarré”, souligne sa PDG Agate Kanca, “on était deux dans un petit espace avec six produits ; aujourd’hui, on est douze, on propose plus de trente produits et on exporte dans quatorze pays”.

Afin de développer leur offre, Agate Kanca et ses deux associées ont même lancé une ligne de produits organiques pour les professionnels qui fonctionne très bien. Pour la dirigeante de la société, il est évident que rien de tout cela n’aurait pu arriver sans la mise en place en Lettonie d’aides à la création de micro-entreprises. “La politique fiscale est très avantageuse pour les micro-entreprises : on ne nous prélève que 9 % de notre chiffre d’affaires”, lance-t-elle. “Le deuxième aspect très intéressant”, dit-elle, “c’est le système comptable qui est très simple : on peut même faire les choses nous-même”.

Ces aides à la création de micro-entreprises ont été impulsées par la Chambre de commerce et d’industrie de Lettonie. L’initiative qui donc, simplifie considérablement les démarches administratives pour les créateurs de micro-entreprises s’appelle “Think Small First”. Elle vient de recevoir une belle récompense : le Grand Prix du Jury 2013 du Prix européen de la promotion de l’esprit d’entreprise.

L’idée est née il y a trois ans alors que la Lettonie était très durement frappée par la crise. “Au cœur de la crise économique subie par la Lettonie, la situation était très grave avec un taux de chômage à 17%”, explique Janis Endzinš, président du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie de Lettonie. “Le Premier ministre a alors demandé à la Chambre de commerce et d’industrie : “que faut-il faire ?” raconte-t-il, “nous avons répondu qu’il était notamment nécessaire de créer un système de soutien aux micro-entreprises pour que les chômeurs créent eux-mêmes des emplois”.

En outre, le système permet aux créateurs de micro-entreprises d’obtenir des conseils par exemple pour la mise en place de leur business plan et même un accès à des micro-crédits. Cette initiative pour le développement de l’entrepreneuriat est aujourd’hui considérée comme “la plus créative et la plus inspirante en Europe”. “Aujourd’hui, trois ans après le lancement de l’initiative, il faut souligner trois points : on recense 30.000 nouvelles micro-entreprises opérant en Lettonie”, insiste Janis Endzinš, “elles ont généré 53.000 créations d’emplois et le budget de l‘État a perçu de leur part, 40 millions d’euros de taxes”.

Mais le mot de la fin revient à Agate Kanca, PDG de Kivvi Cosmetics. Elle nous donne son idée du business : “il faut développer son affaire étape par étape et pendant les premières années, réinvestir les profits dans l’entreprise de manière à stimuler sa croissance”.

0 commentaire