Advertising Console

    catchme

    Reposter
    diftong

    par diftong

    3
    10 479 vues

    37 commentaires

    Lykhorne
    Je ne ravale rien du tout fornax, il n'y a aucun coup de porté, le CRS accompagne le mouvement de son collégue qui tire le gars, c'est tout.

    J'ai quand même une question, si le gars lance une pierre, si ce n'est pas pour faire du mal, c'est pour quoi faire alors ?
    Par LykhorneIl y a 8 ans
    f-o-r-n-a-x
    - Le Coup de matraque est porté à 5", par le premier CRS qui s'avance, sur le crâne de l'individu à capuche, celui-là même qui ne lance pas de "cailloux". Ce serait fair-play qu'enfin tu reconnaisses la bavure, au lieu de me traiter de menteur.
    - J'exagère pour avoir appelé un coup de matraque "passage à tabac" ? Dans ce cas, comment qualifierais-tu l'assimilation que tu fais entre le fait de lancer un projectile par UN individu sur une division de CRS et la pratique de lapidation collective de la femme ? C'est l'hôpital qui se fout de la charité...
    - Content que tu aies ravalé une partie de ta morgue. Allez, encore un effort...
    Par f-o-r-n-a-xIl y a 8 ans
    Lykhorne
    fornax, où as-tu vu un coup de matraque ? Minutes, secondes stp ?

    C’est drôle que tu n’ai pas mis la définition de "passage à tabac" dans ta diatribe. Mais ceci-dit, ça aurait peut-être mis en lumière ton don d’exagération voir prouver que tu mens honteusement.

    Extrait de la définition du racisme par Le Robert (dictionnaire d’aujourd’hui) : Hostilité violente contre un groupe social, ex : racisme anti-jeune.

    Et c’est moi qui fait des arguties et de la démagogie ?

    Que je soigne mon orthographe ? C’est tout ce que tu as comme argument ?
    Par LykhorneIl y a 8 ans
    doussintim
    fornax-kykhorne: 2-0!!
    :D
    Par doussintimIl y a 8 ans
    f-o-r-n-a-x
    Tu es bien bavard... En général, je traite les paltoquets qui m'insultent et me diffament par le silence, mais ta minable arrogance, tes présomptions ridicules et surtout - à t'en croire - ton "impatience" à me lire (flagorneur !), me poussent à faire une petite entorse à ce principe et à me fendre d'une bafouille. Tu veux jouer au jeu des Dictionnaires ? Allons-y :

    1) LAPIDER, verbe trans.
    "TUER à coups de pierres. Lapider l'adultère, le coupable. Un homme est arrêté par les juifs; la loi juive Le condamne; les juifs peuvent le lapider, C'est leur droit; cela dit, qu'ont-ils à demander? La lapidation leur paraît trop rapide (HUGO, Fin Satan, 1885, p. 868). Fannie, morte de peur, restait là, immobile comme la femme adultère qu'on s'apprête à lapider (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 267)[...]"(...)
    Par f-o-r-n-a-xIl y a 8 ans
    Voir plus de commentaires