TOULOUSE.Printemps de Septembre 2006 Part 01. "Broken Lines" (Hd 720)

Busimex Report.
158
67 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Part 01.Filmé et réalisé par Busimex . Sous la direction artistique de Jean-Marc Bustamante pour la troisième année le "Printemps de Septembre" à Toulouse investit chaque année le centre ville, avec des expositions dans les lieux les plus prestigieux comme le Cloitre des Jacobins, le centre du Bazacle, la maison éclusière, l’Hôtel Dieu, et bien-sûr la célèbre galerie photographique du Château d’Eau et le Musée des Abattoirs.
Le spectacle ne se limite pas aux espaces traditionnels d’exposition puisqu’on peut assister à des performances musicales et vidéo en plein air, et voir des œuvres « monumentales » projetées sur des bâtiments célèbres comme le Pont Neuf ou les berges rempart de la Garonne.
Clou du spectacle en plein air cette année : l’emballage du Pont Neuf transformé en structure tubulaire par un astucieux trompe l’œil en bâches imprimées. Egalement très remarqué, la projection aux dimensions paysagères d’un défilé animé en silhouette de rats blancs le long des murs des quais de la Garonne.
Comme les dernières années, une grande partie des expositions est installée dans le vaste Musée des Abattoirs qui y dédie tout son rez-de-chaussée et le sous-sol. L’œuvre la plus remarquée par ses dimensions est la sculpture mobile d'Anish Kapoor, énorme masse de cire rouge pétrie par un bloc décrivant un mouvement circulaire lent.On y découvrira aussi les Graffitis de Lawrence Weiner,Birdwatching , sculpture vivante de l’artiste Alex Hanimann,Mannequin et spectateurs d'Andro Wekua,la forêt de banderilles de Joe Scanlan...
Les vidéos et projections de films ont une part belle dans le festival et bénéficient de vastes espaces de présentation, notamment à l’Hôtel-Dieu où sont projetées près d’une dizaine de séquences sur de grands écrans panoramiques dans la Salle des Colonnes qui présente, entre autres, le travail d'un jeune Allemand, Julian Rosefeldt sur les demandeurs d'asile (Save the Week end)
Jean-Marc Bustamante, photographe-plasticien de renommée internationale, originaire de Toulouse, assure la direction artistique du festival pour la troisième année.
Après « In Extremis » en 2004, plus axé sur les rapports à l'image, « Vertiges » en 2005 qui fut très pictural, « Lignes brisées » est une édition plus « sociopolitique » en écho aux troubles du monde.
http://www.ladepeche.fr/article/2006/09/19/50438-printemps-de-septembre-sur-le-pont-des-arts-contemporains.html
http://www.galerie-photo.com/printemps-septembre-toulouse.html

0 commentaire