Advertising Console

    Alain Souchon-Le fil

    Repost
    Aldebaran333

    par Aldebaran333

    127
    660 vues
    Une toute nouvelle reprise d'un titre d'Alain Souchon
    Extrait de l'album « c'est déjà ça » (1993) qui contient de nombreux succès tels « foule sentimentale », « l'amour à la machine », « sous les jupes des filles »... « le fil » est une chanson aussi digne d'intérêt ou Souchon s'amuse avec les mots avec beaucoup de talent !
    En prenant l'image d'une pelote de fil, il crée une chanson sur toutes les formes d'attachement que l'on peut trouver depuis le lien amoureux jusqu'au lien filial : c'est son propre fils Pierre qui a écrit la musique de la chanson, mais aussi amical comme avec Laurent Voulzy son « frère de cœur » comme il l'appelle avec il a souvent collaboré, son fils Pierre ayant lui-même beaucoup joué de la musique avec le fils de ce dernier !

    C´est un air détaché
    Pour chanter le fil enchanté,
    Qui, malgré nos airs fâchés,
    Dit : "Tâchez de vivre attaché,
    Les cœurs des cœurs approchés,
    Accrochés par un fil caché.
    Si le monde est démanché,
    Tâchez de pas le lâcher."

    Le joli fil entre nos cœurs passé,
    Oh, le fil...
    Le fil de nos sentiments enlacés,
    Oh, le fil nous lie, nous relie.

    Sur la Terre, tout est gâché,
    Empêché, presque arraché,
    Alors faut s´amouracher,
    S´aimer, vivre attaché.
    Politiciens éméchés,
    Sachez qu´on peut se fâcher,
    Qu´il faut pas ce fil toucher,
    L´arracher ni l´effilocher.

    Le joli fil entre nos cœurs passé,
    Oh, le fil...
    Le fil de nos sentiments enlacés,
    Oh, le fil nous lie, nous relie.

    C´est un air détaché
    Pour chanter le fil enchanté.

    Le joli fil entre nos cœurs passé,
    Oh, le fil...
    Le fil de nos sentiments enlacés,
    Oh, le fil...
    Le fil qui nous sert à nous resserrer,
    Oh, le fil...
    Le fil tendu, entre nous, comme un lien,
    Oh, le fil...
    Qui nous tient, nous retient,
    Le joli fil entre nos cœurs passé,
    Oh, le fil...
    Le fil tendu entre nous comme un lien,
    Oh, le fil...
    Qui nous tient, nous retient.