Advertising Console

    Slaviansk : qui sont ces hommes en armes, arrivés à bord de blindés ?

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,3K
    171 vues
    Des blindés ont été acclamés par des habitants de la petite ville de Slaviansk. Un défilé accueilli à bras ouvert et sourire aux lèvres par des habitants qui disent avoir peur.

    Mais qui sont ces hommes en armes ? Des militaires ukrainiens ayant déserté, des activistes pro-russes qui se sont emparés de blindés ukrainiens ou bien des séparatistes équipés par les Russes ?
    Difficile de savoir, même en étant sur place, et toutes les hypothèses circulent en Ukraine sur l’origine de ces blindés.

    Mais pour les habitants, cela n’a pas d’importance :
    “merci à ces hommes qui sont venus nous protéger, personne n’a peur d’eux. Nous sommes plus effrayés par ceux qui peuvent venir de l’Ouest, des ultra-nationalistes de Secteur Droit.”

    L’un des véhicules arborait le drapeau russe, un autre l’emblème de “la République populaire de Donetsk” proclamée la semaine dernière par un groupe anti-Maïdan.

    “Le drapeau russe symbolise l’union des populations slaves, pourquoi on aurait besoin d’un drapeau ukrainien? On ne veut pas de ce qu’est cette Ukraine”, explique un homme en treillis.

    “Moi, je suis de la région de Dontesk, j’habite la région de Donetsk, mais je refuse de dire de quelle ville…” déclare un autre.

    Et d’où viennent ces blindés, leur demande notre journaliste Sergio Cantone.

    “Ces véhicules, ce sont ceux de l‘époque de l’Union soviétique qui appartenaient à l’armée ukrainienne. Et maintenant ils sont du côté de la population”.

    “Ils sont à la république populaire de Donetsk” conclut l’un des deux soldats.

    Un chasseur de l’armée de l’air ukrainien a survolé la ville pendant plusieurs minutes pour voir si tout était calme.

    “Les pro-russes prennent position à Slaviansk, cette fois-ci avec des blindés, ils attendent l’attaque des forces ukrainiennes.”
    Sergio Cantone, euronews, Slaviansk.